Accueil Energeia

 


Energie

Electricité


 

Renouvelables

Eolien

Solaire

 

Charbon

Pétrole

Gaz

Nucléaire

 

Transports

 

Nucléaire



Coût de l'électricité en 2016 : photovoltaïque et nucléaire EPR
En 2016/17, le coût de production de l'électricité provenant des nouvelles installations photovoltaïques sera inférieur à celui de l'électricité nucléaire du réacteur EPR.

Coût de l'électricité : nucléaire EPR, éolienne, photovoltaïque
Le coût de production de l'électricité par le réacteur nucléaire EPR (en 2017) sera très supérieur au coût actuel (tarif d'achat) de l'électricité éolienne terrestre ou solaire photovoltaïque des moyennes et grandes installations.

Coût des nouveaux réacteurs nucléaires : trop chers, trop tard
Les réacteurs nucléaires coûtent trop cher (EPR à 8,5 Md€) et prennent trop de temps à construire, comparés aux autres moyens de produire de l'électricité, y compris par rapport aux nouvelles énergies renouvelables (éolienne et solaire entre autres).

Nucléaire anglais / solaire allemand : le photovoltaïque coûte moins cher
Au début 2014, le coût de l'électricité solaire en Allemagne est déjà moins élevé que celui de l'électricité nucléaire de l'EPR en projet en Grande-Bretagne, dont la mise en service aurait lieu en 2023 (sauf retard habituel).

Allemagne : nucléaire, charbon, renouvelables
Entre 2000 et 2013, l'Allemagne a réduit de 43 % sa production d'électricité nucléaire tout en réduisant de 2 % celle à base de charbon et de lignite. L'électricité renouvelable a augmenté de 288 % (multipliée par 3,88) et la production totale a augmenté de 9 %.

Réacteurs nucléaires mis en service : 2011-2015
Entre 2011 et 2015, 54 réacteurs nucléaires seront mis en service dans le monde, d'une capacité totale de 50.860 MW et pouvant produire 365 TWh d'électricité par an. Mais 30 réacteurs auront été retirés, d'une capacité de 22.400 MW et produisant 160 TWh.

Production électrique nouvelle 2011-2015 : éolien et solaire dépassent le nucléaire
La capacité installée et la production annuelle d'électricité ajoutée de l'éolien et du solaire dépasseront celles du nucléaire chaque année de 2011 à 2015, dans le monde.

Electricité : l'éolien moins cher que le nucléaire
L'électricité d'origine éolienne coûte moins cher à produire que celle des réacteurs nucléaires en construction ou en projet, et parfois que celle des réacteurs actuels.

Nucléaire et prix de l'électricité
Une forte proportion d'électricité nucléaire n'a pas de lien direct avec le prix de l'électricité en Europe. Le prix de l'électricité est l'un des plus élevés en Belgique, malgré un taux élevé (51%) d'électricité nucléaire.

Allemagne : nucléaire, fossiles, renouvelables
Depuis dix ans en Allemagne, la sortie progressive du nucléaire s'accompagne d'une forte progression des énergies renouvelables dans la production d'électricité alors que la part des combustibles fossiles reste stable ou diminue.

Comparatif : nucléaire, éolien et solaire dans le monde
Chaque année depuis 2006, la production d'électricité ajoutée par les nouvelles éoliennes dépasse de beaucoup celle ajoutée par les nouveaux réacteurs nucléaires. En 2011, le solaire photovoltaïque a lui aussi dépassé le nucléaire en production ajoutée.

Electricité, CO2, GES et nucléaire
La production d'électricité contribue pour moins d'un quart des émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine (GES anthropiques). Doubler le nombre de réacteurs et la production d'électricité nucléaire aurait un effet marginal sur les gaz à effet de serre tout en augmentant de façon très importante les risques encourus.

L'électricité nucléaire en déclin
La production d'électricité nucléaire est en déclin relatif depuis 2004, passant de 16,0% à 12,3% en 2011 de la production mondiale d'électricité. Elle est en déclin absolu en 2011, avec 2.518 TWh contre 2.630 TWh en 2010, et encore plus en 2012 (2.346 TWh et 11,2%).

Nucléaire ou solaire en Méditerranée ?
Pour les pays du pourtour de la Méditerranée, le choix énergétique raisonnable pour la production d'électricité n'est pas celui du nucléaire mais celui du solaire, complété par le stockage journalier, l'éolien et les autres énergies renouvelables.

Pas de nucléaire au Maghreb : du photovoltaïque
Les projets de centrales électriques nucléaires au Maghreb pour 2020-2025 n'ont pas de justification économique, alors que les énergies solaire, éolienne et hydraulique sont à même de répondre aux besoins actuels et futurs de façon durable.

Du nucléaire en Grande-Bretagne ?
Malgré sa prolongation, le vieux nucléaire britannique aura disparu en 2023. Alors que les énergies renouvelables sont toujours plus compétitives, y compris en ajoutant une composante de stockage, est-il bien raisonnable de construire de nouveaux réacteurs ?

Energie nucléaire : des prévisions à la réalité
Au cours de ses cinquante-cinq ans d'existence, l'AIEA a toujours fait des prévisions délirantes sur la puissance installée de l'énergie nucléaire et sur son importance dans la production mondiale d'électricité. La réalité est bien différente de ses rêves.

L'électricité nucléaire dans le monde
Après avoir fortement augmenté entre 1960 et 2000, la capacité nucléaire mondiale a peu évolué depuis. La production d'électricité nucléaire diminue depuis 2006 alors que son pourcentage dans la production mondiale d'électricité diminue depuis 1995.

Sans nucléaire, combien de CO2 ?
La production d'électricité contribue pour 20,5 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. A peine plus que l'élevage (18 %) ou la déforestation (17 %). Le nucléaire représentait 12,9 % de la production mondiale d'électricité en 2010 (11,2 % en 2012).

Une sortie du nucléaire au Japon
Le Japon peut se passer d'électricité nucléaire, aussi bien l'hiver que l'été, comme le montre une analyse de la production d'électricité au cours des douze dernières années.

La fin du nucléaire au Japon
La décision d'une sortie définitive du nucléaire au Japon semble acquise, la date de l'arrêt du dernier réacteur restant cependant incertaine : dans les années 2030 ou après 40 ans de service au maximum pour les réacteurs.

L'Allemagne peut se passer du nucléaire français
L'Allemagne dispose d'un solde exportateur d'électricité, y compris avec la France, depuis plusieurs années. Dans les importations d'électricité allemandes, inférieures à ses exportations, la part de la France varie de 18% à 22% selon les années. L'électricité importée de France correspond à seulement un à deux pour cent de la production.

Les 58 réacteurs nucléaires de trop en France
La France compte 58 réacteurs nucléaires, d'une puissance cumulée de 63.100 MW, produisant en moyenne 414.000 GWh d'électricité sur un total de 542.000 GWh (76 %). Ces réacteurs doivent et peuvent être remplacés par des moyens de production d'origine renouvelable, pour des raisons de sécurité, d'indépendance énergétique et d'efficacité économique.

Soixante ans de subventions au nucléaire
Sans subventions, le nucléaire n'aurait jamais pu se développer pour la production d'électricité. Aujourd'hui, il n'est toujours pas viable sans subventions directes ou indirectes, face à d'autres moyens de production moins coûteux.




        © 2011-2012-2013-2014 - tous droits réservés